épargne

Les questions à se poser avant d’ouvrir un livret A

Le livret A fait partie des valeurs sûres pour mettre de côté ses économies. Ce produit d’épargne élaboré par Benjamin Delessert, le fondateur des Caisses d’épargne, est l’un des placements préférés des contribuables. En effet, grâce à la sécurité qu’il offre, sa fiscalité avantageuse et ses privilèges variés, il est très affectionné par près de 55 millions de personnes. Toutefois, avant de se précipiter à ouvrir un compte, il est recommandé de se poser quelques questions simples afin de connaître le b.a.-ba du livret A.

Quels sont les avantages de la détention d’un livret A ?

Placer ses économies dans un livret A vous permet de profiter de plusieurs privilèges. Tout d’abord, les intérêts générés par ce produit d’épargne (0,75 %) sont entièrement exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux. Ensuite, vous pouvez alimenter librement votre compte. Ainsi, vous avez la chance de faire des versements selon vos moyens et votre disponibilité. Il est à noter que le montant minimal des dépôts est fixé à 10 €. Pour terminer, les opérations du livret A (ouverture, fermeture, dépôt et retrait) sont totalement gratuites. De plus, vos fonds sont disponibles à tout moment.

Quel est le plafond du livret A ?

Comme un grand nombre de produits d’épargne réglementer, le livret A est soumis à un plafond. Selon l’article R221-2 du code monétaire et financier, ce seuil est fixé à 22 950 € pour les personnes physiques et 76 500 € pour les associations.

À titre indicatif, une fois le montant maximal des versements atteint, vous n’avez plus le droit d’alimenter votre compte tant qu’aucun retrait n’est effectué au préalable. Cependant, les intérêts produits par votre livret A peuvent porter sa valeur au-delà de la limite autorisée.

épargne

A-t-on le droit d’avoir deux livrets A ?

D’après la législation (article L. 221-3 du code monétaire et financier), la possession de plusieurs livrets A est illégale. En effet, une personne a le droit de détenir un seul et unique livret A. En cas de fraude, le contrevenant risque une amende et d’autres sanctions. Il est également à noter que le cumul du livret A avec le livret Bleu du Crédit Mutuel est prohibé sauf si les comptes ont été ouverts avant 1979.

Comment optimiser un livret A ?

Pour faire fructifier plus rapidement vos épargnes, vous pouvez combiner votre livret A avec d’autres produits comme le plan d’épargne logement, le livret d’épargne populaire ou encore le compte épargne logement.

Comment s’y prendre pour être titulaire d’un livret A ?

Les formalités à respecter pour ouvrir un livret A sont simples. Pour commencer, vous devez signer un contrat avec votre banque. Après, vous êtes tenu de faire un versement initial de 10 €. Pour finir, il faut que vous alimenter régulièrement votre livret pour éviter qu’il soit classé comme inactif.

À titre indicatif, vous avez la possibilité d’ouvrir un livret A dans tous les établissements bancaires français.

Comment faire pour clôturer un livret A ?

Pour clôturer un livret A, vous avez le choix entre deux options. D’un côté, vous pouvez adresser une simple lettre à votre banque. D’un autre côté, vous pouvez vous rendre directement à votre agence pour entamer les procédures de fermeture du livret A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *