Les meilleures solutions pour concrétiser ses projets immobiliers

L’achat immobilier est généralement un projet conséquent. Pour le réaliser, il faudra trouver une source de financement suffisante. Ce guide donne quelques meilleures alternatives pour concrétiser ses projets immobiliers.

Recourir au prêt immobilier

Pour concrétiser ses projets immobiliers, il vaut mieux demander un prêt immobilier. Contrairement au credit sans justificatif, cette formule de crédit demande quelques pièces justificatives de la part de l’emprunteur. D’ailleurs, le prêteur évalue un certain nombre de critères sur la situation du demandeur.

En général, les organismes considèrent les revenus, l’apport et la profession de l’emprunteur. Le taux d’endettement du demandeur est aussi à prendre en compte. Il ne faut jamais qu’il dépasse les 33 %. Le reste à vivre ne doit pas aussi demeurer trop faible.

Dans le même cas, le saut de charge de l’emprunteur ne doit pas être considérable. Il détermine la différence entre le loyer actuel et la future mensualité à rembourser. L’emprunteur est aussi évalué à travers sa gestion d’argent. Il faut donc éviter les découverts bancaires.

Se tourner vers le prêt hypothécaire

Pour financer l’acquisition d’un bien immobilier, on peut recourir au prêt hypothécaire. Le montant de cette formule du crédit peut couvrir le prix d’un logement. Le prêt hypothécaire implique la mise en hypothèque d’un ou plusieurs biens de l’emprunteur. En effet, en cas de non-remboursement du crédit, le prêteur peut saisir la maison hypothéquée. Celle-ci sera vendue aux enchères. Le prêteur se fera régler sur le prix de la vente.

Le montant du prêt octroyé est compris entre 60 et 80% du prix du bien hypothéqué. L’emprunteur doit fournir un apport personnel de près de 20%. Toutefois, il est possible de décrocher un crédit 100% prenant totalement en charge le projet. Cela peut inclure le prix d’acquisition, les frais de dossier, d’assurance et de constitution d’hypothèque.

La méthode de remboursement d’un prêt hypothécaire est identique à celle d’un crédit classique. L’emprunteur rembourse chaque mois ses mensualités durant la durée du prêt.

Choisir le crédit pont

Pour concrétiser ses projets immobiliers, on peut opter pour le crédit pont ou crédit de liaison. Ce prêt permet de couvrir l’acquisition d’une nouvelle maison en attendant la vente de l’ancien. Il s’agit d’un prêt immobilier à court terme, car il dure 2 ans en moyenne. La durée maximum du crédit pont est fixée à 3 ans.

Ce type de prêt présente un certain nombre d’avantages pour l’emprunteur. Ce dernier, par exemple, n’a pas besoin d’attendre la revente de sa maison pour acquérir un bien. En effet, c’est le prêteur qui avance le prix du bien. Le crédit sera remboursé lorsque la revente est conclue. Le montant accordé est référé à la valeur du bien actuel. La banque propose souvent un financement à hauteur de 80% de la valeur du bien à revendre.

Le taux d’intérêt d’un crédit pont est plus élevé que celui d’un prêt hypothécaire. En actuel garantie du crédit pont, on réalise une inscription hypothécaire sur le logement. Cette inscription sera à la charge de l’emprunteur. Donc pour connaître le coût global du crédit pont, il faut faire une simulation ou comparer différentes offres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *