Les principales étapes d’une demande de crédit sans justificatif

Le crédit sans justificatif est une forme de prêt personnel. Il n’a pas besoin de motif exact pour définir l’emploi du crédit octroyé. En termes plus précis, c’est un prêt non affecté. L’emprunteur a le choix d’employer les fonds débloqués librement. C’est une offre très flexible qui se montre accessible aux ménages. Pour connaître les démarches à suivre dans la demande de ce prêt, parcourez les lignes ci-dessous. Elles sont essentielles pour que votre dossier soit sans contrainte et validé rapidement par le banquier.

La quête de la meilleure offre de prêt sans justificatif

La recherche d’une offre qui correspond à votre situation globale n’est pas toujours facile. Pensez à voir le site gestion-cash.com/, un magazine de la finance et de l’argent, qui vous dévoile de nombreuses informations sur le crédit en général. Grâce à ces dernières, vous saurez comment simuler un crédit par exemple. La simulation de crédit sans justificatif vous permet de connaître votre capacité d’emprunt, de faire le choix sur les différentes offres proposées par les banques et les organismes financiers et surtout pour avoir une idée de votre mensualité.

Mis à part la simulation de crédit, vous pouvez également contacter un courtier professionnel de crédit. Grâce à ses relations dans le domaine bancaire, il est en mesure de trouver des offres de crédit avec de nombreux avantages ou avec un taux d’intérêt beaucoup plus intéressant par rapport à ce que vous avez trouvé. Il apporte aussi des conseils sur l’ensemble du crédit que vous allez demander.

La préparation du dossier de demande de prêt sans justificatif

Le dossier de demande de crédit sans justificatif peut être envoyé en ligne ou par voie postale. Si le temps vous manque, optez pour la première solution. Voici donc les éléments constitutifs de ce dossier :

  • La carte d’identité de l’emprunteur
  • Les trois derniers bulletins de paie de l’emprunteur s’il est un salarié
  • Le dernier avis d’imposition pour le non-salarié
  • Le relevé d’identité bancaire de l’emprunteur
  • Le certificat de résidence de l’emprunteur
  • La facture d’eau et d’électricité de l’emprunteur

L’envoi du dossier et la décision bancaire

Une fois que le dossier de l’emprunteur est complet, il ne reste plus que son envoi. Par la suite, dès la réception de celui-ci, la banque va étudier la demande. Il contrôlera la solvabilité de son futur client pour ensuite décider d’offrir ou non le crédit demandé. Du moment que le dossier du demandeur est solide, il n’aura pas à craindre de la validation de son dossier. Toutefois, si celui-ci a une faible capacité d’emprunt, la banque sera un peu réticente sur le dossier. La réponse de la banque sera donc émise dans un délai qui dépend de l’organisme que l’emprunteur a choisi.

Après la validation, il ne reste plus qu’à signer le contrat de crédit. Au bout que trois jours à sept jours ouvrables, l’emprunteur peut disposer des fonds demandés, et ce, dans son compte bancaire. Dans la mesure où la demande n’a pas été validée, l’emprunteur peut demander la raison du refus de crédit. Il agira donc en conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *