Les astuces de financement de mariage

La demande en mariage est un moment précieux dans un couple. S’ensuivent les préparatifs de mariage. C’est une phase assez délicate étant donné que le coût est assez conséquent. Vous devrez tout d’abord mettre en exergue votre budget. Il détaillera tous vos besoins. Si vous avez déjà fait une économie, il ne vous reste plus qu’à déterminer vos besoins restants. Sinon vous devez évaluer l’ensemble de vos besoins. Ci-dessous toutes les astuces de financement de mariage à prendre en comptent.

Trouver un prêt personnel non affecté

Ce type de crédit est un prêt d’argent sans engagementqui ne requiert pas de motif d’utilisation. Cela dit, l’emprunteur procède à une demande de prêt classique. Dans celle-ci, il inscrit le type de prêt dont il a besoin, le montant de ceci et la durée de remboursement. Il n’est pas obligé d’informer à la banque l’objet d’emploi de l’argent débloqué. L’emprunteur pourra notamment utiliser une part de l’argent pour son mariage et une autre part pour ses voyages de noces. L’important pour la banque c’est que l’emprunteur sera à même de régler ses dettes comme convenu.

Choisir un prêt personnel affecté

A la différence du prêt sans justificatif, cette offre requiert tous les motifs possibles. La banque a ainsi besoin des factures sur tous les achats et les transactions faites avec la somme empruntée. L’avantage de ce type de crédit est que si les réservations sont annulées, le prêteur reprend son argent et le prêt est annulé. Sachez également qu’avec cette offre, tous les besoins en financement de votre mariage sont bien dispatchés à l’avance.

Rechercher un prêt entre particuliers

Beaucoup plus accessible et avec moins de formalités, le prêt entre particuliers est aussi une option envisageable. Si vous n’avez pas encore entendu parler de ce système, voici le principe. Il s’agit d’un crédit que propose un particulier. Un autre particulier nommé « emprunteur » va le contacter pour demander de l’argent. Les conditions sont décidées par les deux parties. Les négociations sont libres. La règle qui régit est que tout prêt excédant les 760 euros requiert une reconnaissance de dette et une déclaration auprès des services fiscaux.

La vente des articles superflus chez soi

Cette option est envisageable si vous êtes encore à un an de votre jour de mariage. Sachez quand même que l’économie que vous ferez ne suffira pas pour combler vos besoins. Il s’agit juste d’un surplus d’apports de votre part. Pour ce faire, mettez en vente tous les articles que vous n’utilisez pas chez vous. Il existe divers sites dédiés à des ventes entre particuliers. Pour accélérer vos ventes, proposez vos articles à prix attractif étant donné que ce sont des affaires dont vous n’avez plus besoin.

Les conditions pour avoir un prêt pour mariage

Afin d’avoir facilement un prêt mariage auprès de la banque, vous devrez avoir un dossier solide et un profil de qualité. Avoir un contrat de travail stable est donc nécessaire. Votre taux d’endettement ne doit pas non plus excéder les 33%. Enfin si ces points ne riment pas avec votre situation, tentez votre chance au sein d’un particulier prêteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *